Écoute en Direct

 

 

 

 

Le 10 octobre 2018 - Par Jo Drolet

JO… POUR QUI JE DEVRAIT VOTER? (PARTIE 4)

 
 

Dans cette dernière publication, nous serons confrontés aux mécanismes de notre système électoral.

 

Le Québec et la Canada ont adoptés le vote uninominal à un tour. En clair, ça signifie que le député élu dans une circonscription est celui qui cumul le plus de vote que les autres. Ainsi, un candidat peut devenir député avec l’appui de seulement 10% des votes des citoyens qui se sont déplacés pour pratiquer leur droit si aucun autre candidat ne reçois plus de 10% du vote.

 

Comme le gouvernement est le parti politique obtient le plus de députés (majoritaire avec 63 députés, car il contrôle l’Assemblée nationale), ce système à l’avantage de placer sur la scène des groupes stables parce qu’il incite les citoyens à voter pour un parti qui a de grandes chances de l’emporter (les partis d’ampleur, présent depuis longtemps et les meneurs dans les sondages). C’est rationnel de voter ainsi puisqu’un vote donné à un candidat qui perd est aussi perdu. Autrement dit, votre opinion est balayé du revers de la main si il n’est aligné avec le candidat gagnant.

 

Il existe tout de même un pouvoir économique au vote. Lorsque vous voter pour un parti perdant, ce dernier obtient du financement sur quatre ans pour chacun des supports obtenus (je crois que c’est 2 dollars par année pendant 4 ans).

 

Si vous désirez voter pour personne. Je vous invite fortement à vous déplacer pour annuler votre vote. L’organisme qui gère la campagne électorale est Élection Québec. Celle-ci compile le plus de données possibles pendant le vote. Elle ne sais pas qui vote pour qui, mais elle si qui est allé voter. Il faut comprendre que ces informations sont ensuite utilisées par les partis politiques afin de monter leurs stratégies électorales. Ainsi, un groupe social qui n’irait pas voter massivement (par exemple les jeunes) serait pénalisé pour les prochaines campagnes car on ne gaspille pas de ressources en politiques pour les gens qui ne votent pas.

 

Conclusion : faite de votre mieux pour trancher la question et partez l’esprit en paix. Si le résultat de ce soir ne vous plait pas, il y des milliers de façons de faire votre part pour changer les choses dans notre société. Gardez ceci en tête.

 

Bon champs (comme le disait l’Européen de l’est à Liam Neeson dans l’Enlèvement (2008))!!..