À PROPOS


Cliquez sur l’une des sections ci-dessous pour en savoir plus sur CJMD 96,9 LÉVIS:

Native d’une région où la radio constitue un média privilégié, CJMD est une jeune station qui tire déjà son épingle du jeu grâce au dynamisme qu’elle s’évertue à exercer en fournissant à ses auditeurs un produit inédit et rafraîchissant. Elle ciblait avant tout les hommes de 18 à 45 ans, mais est maintenant écoutée régulièrement par des masses de personnes de 9 à 99 ans!

En effet, depuis septembre 2016, des émissions dites « humaines » ont fait leur place auprès d’auditeurs de plus en plus nombreux et adeptes de cette tendance mieux-être, spirituelle, santé, épanouissement personnel et sujets de l’heure en ce domaine. Tous les jours, de 10 h à 12 h, des animatrices (en majorité) prennent l’antenne et nous partagent une multitude de sujets plus intéressants les uns que les autres souvent avec des invités de renom.

Orienté d’abord sur Lévis, CJMD explore le monde depuis ses installations de la rue Fortier et traite de mille et une nuances dans un quotidien éclaté et souvent hors du format connu.

Retrouvez sur nos ondes une information traitée différemment, des opinions trop peu véhiculées ailleurs et des débats où le mérite des arguments est roi, en passant par des boutades acerbes, des montées de lait trop généreuses ou des diatribes absurdes. Une véridique liberté d’expression y règne, pas seulement la liberté de défendre une idéologie en particulier.

Nos émissions quotidiennes sont des havres de connaissances en tous genres et leurs animateurs sont plus qu’enclins à apprendre en même temps que leur auditoire. Nos émissions hebdomadaires en font tout autant, en plus de s’adonner à davantage de particularisation. Ces deux missions se marient sur l’autel de l’art alternatif, sous un air de musique anti-mainstream, pour former la programmation.

Étrangement, tout ceci donne, au final, une programmation qui, bien que jamais vue, est parfaitement adaptée à rejoindre un grand public.

La Radio de Lévis a vu affluer plus de 60 000 personnes sur son site Internet depuis la première mise en ligne en 2013. Étant conscients que le gros de l’écoute radio se fait encore à partir d’appareils captant les ondes FM, nous considérons qu’au minimum un nombre équivalent d’auditeurs nous ont syntonisé de cette façon, au surplus, depuis. Nous ne souscrivons, pour l’instant du moins, à aucune campagne de sondage exhaustive, tenant pour acquis que les données informatiques fournies par Google sont assez probantes pour apprécier convenablement nos étonnantes performances. Peut-être celles-ci sont-elles dues aussi au fait que nous soyons en voie de remédier définitivement à de nombreuses carences!?

Comme celle de manquer cruellement d’une radio sans ligne éditoriale, exempte de normes accessoires à la fois!? Peut-être…ou est-ce parce que nous sommes pratiquement la seule station au Québec à jouer des succès hip-hop en rotation? Ou encore serait-ce parce que nous faisons finalement en sorte que les commerçants lévisiens disposent d’une fenêtre de visibilité accessible dans un média électronique? Qui sait! Peu importe, l’important à retenir est que CJMD a le vent dans les voiles! Et que l’aventure ne fait que commencer!

Cette aventure que nous proposons est constituée, à la base, de Talk (radio parlée), de Rock et de Hip-Hop. Laissez-vous entraîner dans l’univers de l’Alternative Radiophonique et découvrez du contenu à votre mesure, ou à celle de la clientèle que vous souhaitez cibler. L’univers adaptatif prend sa place de plus en plus avec la venue des émissions « humaines ».

La radio est sans contredit un atout rendant la région de Québec si singulière. Et ce n’est pas pour la façon qu’on y a de pratiquer le métier de DJ. C’est la radio parlée qui façonne ce caractère particulier. Les gens de la région de Québec apprécient l’information et l’opinion. Toutefois, en cette dernière matière, elles sont victimes d’une polarisation à caractère oligopolistique.

C’est-à-dire qu’il y a cinq radios faisant réellement du talk une priorité dans la région, et que quatre sur cinq disent en gros la même chose (alors que la cinquième est empêtrée dans un respect zélé du format), ce qui ne les sert pas tellement mieux finalement.

CJMD intervient avec un esprit ouvert, une volonté de découvrir, une façon de faire déjantée, un tri et un traitement particulier des nouvelles, des animateurs qui vivent la même vie que leurs auditeurs, très peu de carcans, beaucoup de bonnes intentions et un énorme besoin de tout questionner.

Notre signature musicale a constitué notre premier atout et nous assure une base d’auditoire fidèle depuis le début.

Évidemment, le rock demeure un des styles musicaux les plus apprécié des québécois, et constitue un attrait de choix pour les stations de radio, qui ne se privent pas de s’en servir. Par contre, elles semblent presque toutes obnubilées par le même vieux bassin de tubes des années soixante à quatre-vingt, oubliant le reste. Or, le rock contemporain produit du matériel qui mérite de venir à l’oreille d’un plus large public, pour ne nommer que cela. Le country-rock pourrait résonner beaucoup plus largement. Le rock des années quatre-vingt-dix est incontournable et pourtant contourné. Nous avons pris cela en considération. Mais nous ne nous sommes pas arrêtés là. Qui, passé l’adolescence, ne s’autorise à écouter seulement qu’un style musical? La vaste majorité des gens peuvent passer de l’un à l’autre, et cela est une tendance qui s’accentue.

C’est pourquoi nous n’avons pas hésité à jumeler le hip-hop au rock.

Le hip-hop connaît une popularité qui ne se dément pas, malgré qu’on ait maintes fois annoncé sa disparition. Cela est aussi vrai au Québec qu’ailleurs, et est sans contredit lié au fait que ce courant musical soit associé à la jeunesse, qui ne cesse de le renouveler.

De plus, cette jeunesse lui apporte une ferveur qui s’applique bien à CJMD, pour plusieurs raisons. Cette ferveur sert aussi bien la station, pour encore plus de raisons peut-être. La plus saillante étant probablement le fait qu’enfin une station de radio se soit trouvée un public friand d’une large partie de sa programmation francophone obligatoire (les amateurs de hip-hop apprécient généralement plus le matériel francophone de leur style de prédilection et une partie d’entre eux est constituée d’amateurs de hip-hop francophone spécifiquement). Notez que cela n’empêche pas que nous soyons la seule station au Québec à jouer de vieux succès de rap anglophone dans notre rotation régulière.

Si elle est composée en majorité de rock et de hip-hop, rien ne nous empêche de parfois mettre nous-mêmes en place l’exception qui confirme la règle! Nous gardons 10% du contenu musical pour certains autres styles. Pourquoi-pas un peu de country avec un gros succès de Garth Brooks !? Un vieux tube de Ray Charles? Un peu de bluegrass! Du funk? Du folk? Tout ceci peut survenir une fois sur dix sur les ondes de l’Alternative radiophonique.

De plus, plusieurs émissions hebdomadaires orientées vers la musique parsèment l’horaire et pourront vous guider dans les dédales de ce terrain de jeu infini qu’est la musique. Aussi, chacune des émissions de radio parlée concède une certaine place à la musique, variable d’une émission à l’autre ainsi que d’un moment à l’autre. Les émissions du matin et du retour sont les moins musicales, exception faite en cas d’absence. Souvent, à cette occasion, pour le bonheur de certains, c’est le retour à la meilleure «playlist» en ville, soit notre désormais fameuse rotation musicale.

Nous disposons pour le moment d’une puissance de diffusion relativement faible compte tenu de l’intérêt que nous suscitons. Nous sommes tout de même déjà en mesure d’être captés en voiture sur environ 70% du territoire urbain de la région de Québec. Mais nous ne comptons pas que sur la bonne vieille écoute par ondes hertziennes.

Grâce au Web et ses restrictions peu contraignantes, aucune limite du genre ne nous définit, et c’est pourquoi nous diffusons également via notre site Web dédié et via certaines applications et sites dont TuneIn et Mytuner.

Notre contenu est donc disponible gratuitement, partout dans le monde, sur tous types d’ordinateurs et d’appareils mobiles, dans une qualité de réception exceptionnelle tant et aussi longtemps que l’auditeur a accès à une connexion Internet.

Mais nous ne comptons pas en rester là : nous sommes présentement en démarche avec le CRTC en vue d’augmenter significativement notre portée sur le FM dans la région. Le but étant de pouvoir être entendu par les ondes partout dans la ville de Lévis. Comme la ville s’étend sur une surface beaucoup plus longue que large et que les ondes ont la fâcheuse tendance de rayonner en cercle autour de l’antenne, nous devrons accepter dès lors une multitude de nouveaux auditeurs, dans la mesure où le CRTC le croit bon.

Cette démarche en est à quelques mois d’opération, et elle durera encore quelques autres. Mais il ne faut pas s’en faire, car en attendant, comme il en était question plus haut, nous misons beaucoup sur Internet. À l’heure ou plus de la moitié des adultes possèdent un téléphone intelligent, il devient dérisoire de ne pas le faire. Encore faut-il, tout de même, ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier et nous développer des deux façons. Nous sommes aussi, évidemment, en constante recherche de perfectionnement à tous les autres niveaux, ainsi que de nouveaux talents.

Il faut savoir que CJMD est une radio communautaire, au sens technique et réglementaire du terme. Toutefois, nous ne cadrons pas dans l’idée commune que se font bien des gens de la radio communautaire, et c’est pourquoi nous ne le mentionnons pas souvent. Cette appellation, dans bien des cas, peut comporter une connotation péjorative et rebuter plusieurs amateurs potentiels. Ce faisant, nous pourrions perdre le levier dont l’atteinte d’un large public nous permet de bénéficier, en vue, par exemple, de donner une visibilité adéquate aux personnes et organisations qui entretiennent la cohésion sociale de notre communauté.

Nous en profitons pour former une relève en communications a peu de frais (environ quarante personnes participent régulièrement au fonctionnement de la station, dont la moitié a trente ans ou moins), mousser le sport amateur local, ou sensibiliser les gens sur des enjeux citoyens.

De plus, nous prenons évidemment soin de respecter les exigences fixées par le CRTC et les gouvernements pour correspondre à leur définition d’une radio communautaire, mais il importe de dire que nous le faisons avec joie, car ces barèmes sont d’une nature saine et ne briment pas nos possibilités de nous démarquer.

En terminant, toute l’équipe de CJMD espère que ce court descriptif aura au minimum aiguisé votre appétit à connaître et explorer l’univers qu’elle crée à coups de tours de force!

Au surplus, nous vous tendons la main et vous offrons avec joie l’opportunité de jouir d’un des nombreux services que nous offrons. Notre rapport auditeurs/prix est incomparable.

Vérifiez par vous-même à quel point CJMD est accessible! Voici les façons de nous joindre :

-Site (à visiter en premier, idéalement, car beaucoup des renseignements que vous cherchez probablement s’y trouvent) : www.969fm.ca

-Station (administration) :
info@969fm.ca & (418) 903-7969
ventes@969fm.ca

-Direction générale :
Guillaume Ratté-Côté, guillaume@969fm.ca



CJMD 96.9 LÉVIS

Écoute en direct

Des problèmes avec l'écoute en direct?
Consultez la foire aux questions